DEEE – Collecte et traitement de déchets électriques et électroniques

Depuis 2006, la filière des Déchets d’Equipement Electriques et Electroniques (DEEE) est organisée selon le principe de la responsabilité élargie du producteur : ces derniers ont désormais l’obligation de pourvoir à l’élimination des DEEE. Pour y répondre, ils se sont organisés via des groupements appelés Eco-organismes, chargés de lancer des appels d’offre afin de sélectionner des opérateurs pour gérer la fin de vie des DEEE.

Dans ce cadre, Envie 2e Alsace est prestataire de collecte, de tri et de regroupement pour le compte des éco-organismes en charge de la filière des DEEE. Elle est également chargée du traitement de deux flux de déchets spécifiques : les écrans à tubes cathodiques et les petits appareils en mélange (radios, imprimantes, aspirateurs…).

Les activités d’Envie 2e Alsace sont organisés de la manière suivante :
 
Collecte de déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE)La collecte de DEEE

Envie collecte les DEEE pour le compte des éco-organismes, en déchetterie ou bien auprès des distributeurs reprenant les équipements usagés de leurs clients. A bord d’une flotte de treize véhicules adaptés, nos chauffeurs sillonnent la région et transfèrent les DEEE collectés sur le centre de regroupement de Strasbourg.

Tri et regroupement des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE)

Le tri et le regroupement

Une fois déchargés, les équipements usagés sont pesés et identifiés afin de garantir leur traçabilité. Les appareils pouvant faire l’objet d’une rénovation sont orientés vers les ateliers d’Envie Strasbourg.
Tous les appareils non sélectionnés sont quant à eux triés.  Les écrans et les petits appareils en mélange sont traités directement par Envie 2e Alsace. Les autres sont dirigés vers les filières de recyclage et de valorisation correspondantes.

 
Traitement et dépollution des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE)Le traitement

Les écrans informatiques et téléviseurs sont démantelés afin d’isoler le tube cathodique de l’appareil. Les éléments dangereux ou toxiques sont traités pour être dépollués tandis que les autres sont recyclés.

Le traitement des petits appareils en mélange (radios, imprimantes, aspirateurs, etc.) obéit à plusieurs phases :

Les polluants facilement accessibles présents dans les équipements sont retirés manuellement (cartouches et toners d’encre, câbles extérieurs d’alimentation, piles et accumulateurs…..)

Les appareils sont ensuite broyés de façon mécanisée sur des chaines industrielles. Les fractions sortantes sont triées pour séparer les différentes matières. Ces dernières seront valorisées selon leurs propriétés (les métaux ferreux en poutres ou armatures métalliques, le plastique dans l’industrie automobile, etc.)